Normal view MARC view ISBD view

"Nous mettons notre raison au service de nos folies" (André Gide et Maria Van Rysselberghe) » / Zorica, Maja.

By: Zorica, Maja.
Material type: materialTypeLabelArticleDescription: 313-323.Other title: "We put our reason in the service of our follies" (André Gide and Maria Van Rysselberghe) [Naslov na engleskom:].Subject(s): 6.03 | 7.08 | cahiers, communisme, homosexuel, U.R.S.S., témoignage | notebooks, communism, homosexual, Soviet Union, testimony In: Francontraste 3 : Structuration, langage et au-delà, tome I : Activité traduisante, Enseignement du FLE, Études littéraires, Actes du colloque Francontraste 2016 str. 313-323Summary: Le projet des Cahiers de la Petite Dame de Maria Van Rysselberghe font voir la naissance de l’amour gidien, proprement barthésien, envers la Russie et l’U.R.S.S., tout comme la naissance de sa conception du communisme, profondément littéraire. Elle y déploie le concept gidien de l’homosexuel en tant que révolutionnaire. En présentant l’engagement gidien, la Petite Dame pose la question du témoignage et de son « indéfinissable ». La vraie critique est, selon Gide, toujours amoureuse, d’où ces folies vécues à deux.
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
No physical items for this record

Le projet des Cahiers de la Petite Dame de Maria Van Rysselberghe font voir la naissance de l’amour gidien, proprement barthésien, envers la Russie et l’U.R.S.S., tout comme la naissance de sa conception du communisme, profondément littéraire. Elle y déploie le concept gidien de l’homosexuel en tant que révolutionnaire. En présentant l’engagement gidien, la Petite Dame pose la question du témoignage et de son « indéfinissable ». La vraie critique est, selon Gide, toujours amoureuse, d’où ces folies vécues à deux.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Powered by Koha