Normal view MARC view ISBD view

Les Mythes de Sacher-Masoch : Des Femmes Slaves de Sacher-Masoch au masochisme décadent et contemporain, du carnaval et théâtral au comique et sentimental Les Mythes de Sacher-Masoch : Des Femmes Slaves de Sacher-Masoch au masochisme décadent et contemporain, du carnaval et théâtral au comique et sentimental / Zorica, Maja.

By: Zorica, Maja.
Material type: ArticleArticlePublisher: 2016Description: 117-132 str.Other title: Myths on Sacher-Masoch : From Sacher-Masoch's Slavic Women to the decadent and contemporary masochism, from the carnavalesque and the theatrical to the comic and sentimental [Naslov na engleskom:].Subject(s): 6.03 | Sacher-Masoch, masochisme, carnavalesque, théâtral, comique, sentimental | Sacher-Masoch, masochism, carnavalesque, theatrical, comic, sentimental In: Studia Romanica et Anglica Zagrabiensia LXI (2016) ; str. 117-132Summary: Le titre « Les Mythes de Sacher-Masoch » pourrait renvoyer à des concepts divergents, comme en témoignent les meilleures lectures de Sacher-Masoch, celle qui ont réussi à réinventer son texte même, notamment celle de Deleuze et de Quignard. On pourrait les dire « perverses », comme dirait Barthes, car elle implique un clivage (Roland Barthes, OC IV, p. 248), et il se fait sentir. En fait, l’auteur de La Vénus à la fourrure a écrit les Femmes slaves, dix nouvelles, réunies en volume en 2013, qui vont ici servir de plateforme pour déployer une petite trajectoire du masochisme naissant et du masochisme décadent, au masochisme contemporain, du carnaval (du congrès panslaviste) au théâtral, du sentimental au comique. Car, il y a masochisme et masochisme, et celui de Sacher-Masoch fait voir la fente ouverte par son écriture, tel la cravache de la femme « bourrelle », son ambition de concilier la littérature, la philosophie et l’histoire naturelle, n’a pu aboutir qu’à une bouffonnerie, à la « tragi-comédie masochiste » (Pascal Pia).
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
No physical items for this record

Le titre « Les Mythes de Sacher-Masoch » pourrait renvoyer à des concepts divergents, comme en témoignent les meilleures lectures de Sacher-Masoch, celle qui ont réussi à réinventer son texte même, notamment celle de Deleuze et de Quignard. On pourrait les dire « perverses », comme dirait Barthes, car elle implique un clivage (Roland Barthes, OC IV, p. 248), et il se fait sentir. En fait, l’auteur de La Vénus à la fourrure a écrit les Femmes slaves, dix nouvelles, réunies en volume en 2013, qui vont ici servir de plateforme pour déployer une petite trajectoire du masochisme naissant et du masochisme décadent, au masochisme contemporain, du carnaval (du congrès panslaviste) au théâtral, du sentimental au comique. Car, il y a masochisme et masochisme, et celui de Sacher-Masoch fait voir la fente ouverte par son écriture, tel la cravache de la femme « bourrelle », son ambition de concilier la littérature, la philosophie et l’histoire naturelle, n’a pu aboutir qu’à une bouffonnerie, à la « tragi-comédie masochiste » (Pascal Pia).

Projekt MZOS projekt

FRA

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Powered by Koha

//